Frictions écologiques au Casino de Namur

Les défis du développement durable sont gigantesques et nécessitent la participation de tous les acteurs. De nos jours, certains collectifs écologiques sont importants, quand certaines de leurs actions visent l’accès à un meilleur cadre de vie écologique global.

Quelquefois, les actions sont plus obstructives que constructives. Elles ont alors sans doute plus valeur de symboles même si elles n’aboutissent pas toutes. Ainsi, il y a quelques mois,, à Namur en Belgique, un collectif local a décidé d’affronter un casino (une maison de jeux donc). Pour quelle raison, direz-vous ? Vous allez le découvrir dans les lignes qui suivent.

Un bras de fer entre un collectif écologique et un casino

Des écolos contre un casino, est-ce une première ? Non. On sait que les casinos terrestres ont quelquefois été décriés pour l’énergie qu’ils dépensent. Certains d’entre eux ont même déjà fait des efforts d’aménagement en ce sens. En l’occurrence par contre, le cas qui nous occupe est assez unique. Il ne s’agissait pas, en effet, de vilipender l’établissement pour son bilan carbone, pas d’avantage qu’il ne s’agissait pour le collectif de se dresser contre un vaste projet d’aménagement en vue de ratiboiser une forêt, ou même d’un promoteur venu raser un parc local pour installer trois barres d’immeubles. Ce collectif ne fut pas non plus mis en place pour lutter contre des abus à la consommation, un système d’arnaques, ou contre la fermeture ou la suppression de quelques postes. Non, son objectif, et c’est ce qui a fait le buzz en Belgique, a été de lutter contre l’abattage d’un seul arbre, mais pas n’importe lequel. Le vénérable hêtre était, en effet, vieux de plus de 100 ans.

Selon plusieurs études, les arbres les plus vieux du monde disparaissent de plus en plus à cause de l’exploitation forestière. D’autres sont abattus pour la construction des bâtiments. Or, ces arbres jouent un rôle important en écologie. Ils disposent de grands troncs qui possèdent parfois des cavités. Ces dernières servent généralement d’habitations ou de refuges pour diverses espèces d’animales et d’oiseaux. Bien entendu, quand ils se trouvent dans les centres villes il est quelquefois bien difficile de les protéger.

Un projet d’extension du casino

C’est dans le cadre d’un projet d’extension que le casino de Namur avait prévu la coupure de grand arbre situé devant la rotonde de la maison de jeu. Informé de l’affaire, un collectif écologique s’est rendu au plus vite sur les lieux. Plusieurs stratégies ont été utilisées pour éviter que l’arbre ne soit abattu. Certains membres du collectif ont même installé une sorte de cabane dans l’arbre et deux y ont passés la nuit. Ils ont même incité les joueurs à jouer sur des casinos en ligne, qui sont plus écolo.

Le terrain étant privé. Ces deux militants furent arrêtés par la police, mais relâchés immédiatement sans poursuites et sans amendes. Le casino semblait plus embêté par la tournure que prenait tout cela, qu’autre chose. Malgré cette bataille du collectif, l’arbre fut abattu, quelques semaines plus tard, sous le regard de plusieurs militants tristes et médusés. Rien n’a put y surseoir.

Le Casino de Namur

L’actuel bâtiment du casino de Namur date des débuts du XIXe siècle. Avec son style art déco en fait un bâtiment original plutôt apprécié pour qui visite la cité belge. En 1980, l’un des ses bâtiments fut détruit par un incendie pour être reconstruit en 1986.

Situé à la sortie de la ville de Namur et en bord de Meuse, ce grand établissement de jeux et de divertissement offrent de nombreux services. À l’intérieur, le parc de jeux propose dans un cadre feutré plusieurs jeux individuels ou de tables dont le Bingo, le Black Jack, les machines à sous, la roulette. Des tournois de poker y sont également organisés régulièrement. En ce qui concerne la restauration, les clients peuvent déguster quelques mets ou boire dans un bar à tapas, un magnifique restaurant et un lunch du jour. L’accès est gratuit mais bien sûr uniquement pour les personnes ayant plus de 21 ans. Les règles régissant l’accès des casinos en Belgique sont assez strictes.

Pour en revenir au fond de cet article, cette histoire est assez marginale et ne représente en rien l’image du casino auprès des Namurois. En général, cette grande maison de jeux semble plutôt contenter les habitants de la ville et alentour. Il faut dire qu’il est actuellement le deuxième casino par la taille en Belgique et le premier en Wallonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *